23/05/2013

La couronne magique 1












Pas fini! Mais si long que voilà la première partie . Une explication aux questions que tout le monde se pose "Pourquoi Kida et Eilonwy n'y sont pas alors qu'elles sont des princesses?"  "Pourquoi Mulan y est? " " A ce compte là on devrait mettre Esméralda! " Et bien...C'est les pouvoirs d'en haut. Remarquez la parodie d’Excalibur au début de Merlin l’enchanteur (ça me paraissait plus rapide que de les faire dormir sur un petit pois) et probablement aurez vous reconnu ceci:

http://lesprincessesdisney.e-monsite.com/medias/images/ariel-classic-disney-1425185-700-648.jpg 

Avec une explication possible de pourquoi elle la portait dans le film....

18/05/2013

Le nostalgia critic et la "Princess hate"

L'aspect 2D et paillettes de Merida a récemment fait grand bruit au point d'être annulé:




 Il semble que le monde aie un problème avec l'image des princesses et celles de Disney en particulier ("C'est pas bien ces paillettes pour l'image de la femme" et tout ça.)

 Le Nostalgia Critic, un podcaster américain, mettait ce problème en évidence dans une vidéo : parue il y a deux mois, "What's with the Princess Hate" ("Pourquoi cette haine des princesses".)



 Alors oui c'est en anglais et je comprends qu'on aie des problèmes à la comprendre  mais si vous le pouvez: en résumé il dit qu'il ne comprend pas la haine que certains ressentent vis à vis des princesses Disney, présentées comme le sommet en la matière, qu'on dit être de mauvais modèles de conduite pour les fillettes.

 Si le Critic dit comprendre pourquoi avec Aurore (qu'il trouve passive), et aussi Jasmine, sur certains points, en revanche il rappelle que Blanche-Neige sait faire preuve d'autorité (sur les nains) et que toutes les autres sont indépendantes et actives y compris Ariel qu'aujourd'hui on accuse d'être une "emo teen" qui fugue pour un homme entrevu mais qui à l'époque était respectée pour son énergie, toute nouvelle. Et elle a sauvé son prince deux fois.

 Il s'appuie aussi sur d'autres personnages féminins forts qui portent ce titre (Sally dans Sonic) et sur tous ces points je suis d'accord. Mais ensuite il affirme qu'il trouve étrange la popularité de ce titre chez les personnages féminins (ça porte un nom : "Tout est mieux avec les princesses", attention, en anglais aussi.)
 Au point qu'on voit régulièrement des souveraines porter ce nom alors qu'elles devraient pourtant être des reines (ce principe là étant celui de la "Princesse régnante" , en vrai ça se justifie si le pays concerné est une principauté comme Monaco.) A l'inverse, les reines sont le plus souvent méchantes ( "Dieu nous sauve de la reine" ) avec les bien connues Reine Sorcière, Reine de Coeur, Reine rouge, et Nerissa. Pourtant tous les hommes deviennent des rois sans problèmes dans la fiction. Le paradoxe apparaît en effet dans Terabitha où le héros Jess devient roi et sa petite sœur Maybell princesse, mais le Critic omet de préciser que Leslie, l'amie de l'âge de Jess, devenait reine! Idem dans Narnia où les sœurs des nouveaux rois deviennent bien des reines. La vraie raison doit être le jeune âge de Maybell.



 Le Critic saute un peu vite aux conclusions lorsqu'il affirme que le rêve d'être princesse est parce qu' on a le glamour sans les responsabilités, et donc forcément c'est pas bien... Et il se trompe à mon avis. J'ai appris récemment un fait méconnu qui explique le prestige attaché au titre de princesse: il était le seul dans la noblesse (et tout ça à cause du patriarcat vous l'aurez compris) à pouvoir être porté dès la naissance même par une femme célibataire. Une fille de duc ou baron n'était pas duchesse ou baronne , contrairement à ses frères, mais juste la fille de, une duchesse ou baronne était forcément la femme d'un duc ou baron. Et une reine ou impératrice est obligatoirement la femme d'un roi ou empereur bien que son titre soit en principe plus prestigieux. Les reines souveraines sont rares (comme Catherine la Grande ou Élisabeth 1 ère) et celles qui portent ce titre dès l'enfance comme Christine de Suède plus rares encore. D'ailleurs avez vous remarqué qu'on a jamais inventé de mot désigner l'époux d'une telle souveraine à part "prince consort" (comme Philippe d'Angleterre?)



 Bref, à cause de l'obligation d'être mariée pour porter un titre, bien des femmes auraient préféré à l'époque préféré être princesses et garder leur liberté, voilà l'origine du prestige de ce titre? Voilà qui est loin d’oppresser la femme, bien au contraire. Nos princesses Disney en sont toutes, alors que justement, certaines sont célibataires (Mérida) ou mariées ou fiancées au roturier de leur choix ( Jasmine, Pocahontas, Mulan et Raiponce.) La reine pendant ce temps c'était soit la mère (rien à dire) soit la belle-mère ( méchante par principe) ce qui explique l’absence de reine jeune et sympa. (ou alors c'est qu'elle aurait été mariée très jeune ou devenue orpheline très jeune! Sinistre.)


Autre erreur à mon sens , il prend comme "mauvais exemples" de princesses soit Peach (bon là d'accord c'est vrai :lol: ) soit Barbie et là je proteste, il n'a jamais dû voir les films correspondants comme beaucoup d'hommes. L'un des exemples Annaliese dans Coeur de princesse.. Quand on la kidnappe elle se sauve (deux fois!) et présente un intérêt pour les sciences, en particulier naturelles. Je ne connais pas d'autres princesses qui en font autant sur ce point sauf Chewing-gum dans Adventure time et Tecna dans Winx club . (Si elle porte bien ce titre comme l'affirme la version BD.) L'autre exemple est Blair de Barbie Apprentie princesse . Là encore c'est mal la connaître, l'héroïne est une sorte de Cendrillon maladroite qui un mal de chien à acquérir l’enseignement de l'école des princesses où on affirme que l'important est la confiance en soi et le caractère. De plus elle a d'abord travaillé comme serveuse pour subvenir aux besoins de sa mère adoptive malade: pas franchement ce que j’appelle tomber tout cuit dans le bec. :roll:


Le couronnement de Merida de la semaine passée : (et donc le déclencheur:)

09/05/2013

Disney et la froide logique 2






Toujours le même film, mais sérieusement toute cette scène m'a paru "out of character."  J'avais déjà illustré ce problème ici: http://lady--knight.deviantart.com/art/Disney-Fy-Yourself-Meme-356797913?q=gallery%3ALady--knight%2F557044&qo=1 


Si on peut briser ce verre avec une épée alors  on peut le faire d'un coup de pied à mon avis. De pied car bien sûr de poing, c'est risquer de mourir d'hémorragie. Mais du moment qu'on porte des chaussures?  Pour rendre le piège vraiment mortel le sablier aurait dû être constitué d'acier. Mais évidemment le jeu de mots débile aurait eu moins de sens...Tout ça pour épater la galerie...

07/05/2013

Interview Ghislain Morel Naheulband

Interview de  Ghislain Morel du Naheulband au festival de clôture de  Lyon Geek week.

Interview Saïd Sassine

Saïd Sassine, auteur du manga tiré de Wakfu, était présent à la Lyon Geek show du 4 mai au cirque Imagine. A sa demande, compte rendu écrit de son interview :

Ancien éducateur il y a une quinzaine d'années, il s'était adressé aux éditions Soleil, d'abord sans succès, (car alors nul ne croyait au manga français) mais avait attiré l'attention de l'auteur maison Dominique Latri lqui le prit sous son aile. Ils mettront au point le projet avorté « Cyborg ». Le projet « Crash Monsters » n'aura pas plus de chance. Le premier contrat professionnel de Saïd Sassine sera un contrat chez Kinder Surprise, cédé par Didier Tarquin ( « Lanfeust de Troy »)

Ce sera ensuite dans feue la collection Grand angle de chez Bamboo (depuis recyclé dans les BD humoristiques sur les métiers) qu'il publiera deux tomes de « Vacances virtuelles » avant l'interruption de la série.

Philippe Cardona (« Sentai School », « Noob ») le recommande à sa propre maison d'édition Kami où Saïd Sassine publie le manfra (manga français) « Cassius » qu' il scénarise également. Mais est il besoin de rappeler la gestion chaotique de cet éditeur ? (On lui doit la fin prématurée de « Sentai School » ) « Cassius » est interrompu et Kami met la clé sous la porte en 2010.

Saïd Sassine met au point quatre dossiers de projets qui seront refusés, durant un an et demi. C'est John, un animateur d'Ankama ayant remarqué « Cassius » qui le propose pour un test d'un manga tiré de Dofus (« Dofus Arena ») , tiré du MMORPG du même nom.


Finalement il signe le manga « Wakfu » qui adapte la saison 3 du dessin animé du même nom. Et oui, si vous ne le saviez pas (comme moi) la version animée est déjà terminée. A la place, une adaptation animée de « Dofus » (plus enfantine) est produite.

Dans le futur, Saïd Sassine, associé à une scénariste, envisage de créer un manga érotique ! Affaire à suivre...

06/05/2013

Désolée du retard...







Deux semaines d'absence, donc pour compenser, ceci: une sélection de ce que j'ai eu le temps de terminer....

02/05/2013

Les 20 moyens de transport les plus cool du monde


 Image lourde,


par là

Par cool j’entends pas seulement les véhicules qui font dire wahou, mais aussi confortables.Donc des véhicules qui permettent d'y dormir, d'y manger, et d'y voyager à plusieurs protégés des intempéries. Et aussi ceux qui volent.  Et beaucoup ne sont plus en usage, je reconnais que tout cela semble plus banal quand c'est encore d'usage courant. Peut être qu'un jour les voitures classiques sembleront très cool quand elles ne seront plus d'usage.

  1) Comme dans la Coupe de feu, la première version de Raiponce de Disney et Princesse Sofia. Cette version est une calèche mais inclut des ailettes pour expliquer pourquoi elle tient droit derrière les pégases. Cette catégorie comprend aussi les bateaux volants comme dans Stardust.

2) Comme dans Man in the Moon de Francis Goodwin. Il existe aussi un char en forme de coquille tiré par des cygnes dans "Histoire de Blondine", un char tiré par des pigeons et un autre par des grenouilles ailées dans "l'oiseau bleu" . Comment tout cela tient il droit derrière les oiseaux? Ta gueule c'est magique.

3) Égaux en coolitude même si les alicornes cumulent les avantages.

4) Comme dans Aladdin (en plus celui là est conscient et on peut dormir dessus) .

5) Comme dans Harry Potter , probablement l'objet volant le moins confortable à moins que les sortilèges de coussinage y soient associées.



6) Le premier avec lequel on puisse vraiment voyager, pas loin certes mais quand même très cool.


7) Le même que précédemment mais ouvert, pas indiqué avec le mauvais.

8) Tous les voiliers pour commencer (sérieusement avez vous vu celui du Voyage magique de la licorne?) Malheureusement le problème avec les bateaux c'est le petit espace de vie, le risque de mal de mer et de naufrage.

9) Je sais , les zeppelins sont dangereux, LZ 129 Hindenburg l'a prouvé mais les version modernes seraient plus sûres. Et vous n'allez pas loin avec une montgolfière mais volez quand même.

10) Celui du père noël est encore plus cool puisqu'il vole . Mais même celui de la reine des neiges (ou Jadis la sorcière blanche) est cool. Et que ce soit tiré par des chevaux, des rennes ou des chiens.


11) Allons donc, les elfes, les chevaliers en armures étincelantes ou les princes charmants les ont toujours montés. Même si les licornes le font mieux pour des critères esthétiques.

12) Très particulier... dans les années folles, il était des voitures qui ressemblaient à des carrosses corbillards. (Ceux utilisés pour les enfants étaient blancs) Malheureusement ils étaient réservés à cet usage et il n'y  avait de place que pour deux à moins d'avoir beaucoup de bagages.

13) Je parle pas des modèles de beauf bien sûr.


14) Comme les voitures de hippies.


15) Un peu m ' a -t-u vu et dur à garer. Mais l'intérieur est habituellement génial.


16) Toujours le problème avec les bateaux mais très confortable.

17) Le plus tôt dans le 20ème siècle est le mieux.


18) Pas bien rapide mais quand même.

19) Pas très pratique mais très steampunk.

20) Lisez Les patins d'argent et osez dire que les patins à glace c'est pas cool.