20/10/2011

Par les voies démocratiques...


















Snif, ce qu'inspire les primaires PS...je pressentais que si Ségolène Royal n'était pas élue en 2007, elle ne le serait jamais.Celui qui aurait dû être le "premier mari de France" se présente cette fois, vite vite rétablissons l'ordre et l'harmonie.Pas de présidente avant le 22 ème siècle, faites vous à l'idée (voire jamais?)Désolée d'être vulgaire au début, mais mis à part la dernière condition pour être présidentiable c'est véridique.Et je pense que la dernière condition est tacite.



Michael Moore (celui de Bowling for Columbine) parlait de son apartheid des filles dans un documentaire dont je ne sais pas le nom.Mais au moins les USA ont arrêté le règne des "juste les blancs" ce qui ici n'est pas près d'arriver. Dans le livre La France du futur, un tableau d'affichage des présidents montrait les photos de ceux ci, celui d'après Chirac était caché par un visiteur (et oui, Sarkozy était pas encore élu) et ensuite on voyait une femme, puis un maghrébin.Faux! C'est encore trop tôt les gars.

La quenouille était cet objet destiné à filer où la Belle au bois dormant se pique le doigt; ma grand-mère m'avait dit que cette phrase révoltante avait servi à justifier la loi salique (pas de fille reine de France) .Quant aux lys , l'emblème de l'époque royale, On dit dans la Bible qu'ils ne filent pas mais ça n'a de rapport que si on veut en trouver un.Malgré tout le respect de la mémoire de ma grand-mère (10 ans pile qu'elle est partie)qui avait manifesté pour obtenir le droit de vote, je crois que j'aurais pas envie de choisir entre mou du genou et gnome méchant au deuxième tour.

Mais attention: oui ça ferait du changement à la phallocratie de notre beau pays, mais non : pas de vote pour la dernière des andouilles qu'elle soit homme ou femme.Je voterais évidemment pour n’importe qui d'autre contre Marine le Pen au deuxième tour (Au secoooooours!!!!!!!!!!!! o_o)